vendredi 27 janvier 2012

Kit de base pour débuter en maquillage

Coucou!!

   Aujourd'hui j'ai eu envie de vous faire un article sur quelque chose qu'on me demande assez souvent : quels sont les choses à avoir pour débuter?

   Tout d'abord, le B-A-BA c'est de prendre soin de sa peau, car même avec le plus beau maquillage du monde, si l'on n'a pas une belle peau il faudra mettre une tonne de produit et ça risque de manquer de naturel...
   Donc première règle : bien boire tout au long de la journée! La peau a besoin d'hydratation pour rester jeune et élastique! En complément, c'est bien d'appliquer une crème hydratante qui peut être adaptée au type de peau ou à l'âge. Perso, je mets ma crème hydratante le matin avant de me maquiller, et le soir avant d'aller me coucher.
   Pour les peaux à problèmes, pour lesquelles un traitement spécial est nécessaire, mieux vaut demander conseil à un dermatologue.



    Deuxième chose à avoir dans son kit de débutant, un bon mascara. Par bon mascara, j'entends un qui vous convienne, selon les cils que vous avez et le rendu que vous souhaitez obtenir. Pour certaines, vous préfèrerez allonger vos cils, pour d'autres c'est le volume qui prime, et finalement, on peut rechercher à la fois longueur et volume.

   Si vous ne deviez avoir qu'un seul mascara, j'aurais tendance à vous conseiller de le choisir noir car cela ira avec tous les maquillages, mais il est aussi possible de le choisir en brun si vous trouvez le noir trop foncé pour vous (si vous recherchez quelque chose de plus discret).

   Pour en avoir utilisé plusieurs depuis ces dernières années, mes ptits chouchous sont le million de cils de L'oréal, le cil à cil de Gemey Maybelline, le lash blast volum de covergirl (pas dispo en France, hélas) et tout dernièrement j'ai fait l'acquisition du Volumizer ultra black de Bourjois et pour le moment il est tout simplement gé-nial! A savoir que je recherche surtout le volume, donc si vous recherchez un mascara plutôt allongeant, ce ne seront peut-être pas les mascaras qui vous conviendraient le mieux.



   Pour rester dans le maquillage des yeux, je vous conseille d'investir dans un crayon khôl waterproof (résistant à l'eau, for the translation! ^^), à choisir en marron ou noir, selon votre préférence. Vous pourrez ainsi vous en servir pour créer un trait d'eye liner, pour le mettre dans la muqueuse de l’œil afin d'accentuer le maquillage des cils, ou même comme base pour intensifier vos fards à paupière, notamment lorsqu'on fait un smokey. Bref un vrai 3 en 1, donc pourquoi se priver, surtout qu'il y en a de pas mal dans les grandes surfaces, comme le master drama de Gemey Maybelline par exemple.


   Pour terminer avec les yeux, on peut finalement se permettre de mettre un peu de fard à paupière. L'idéal est d'en avoir un clair et un plus foncé, et si vous ne devez en avoir que 2, préférez des textures différentes à savoir un mate et un plus pailleté ou irisé. Le top du top pour commencer c'est d'en avoir 4 : un très clair irisé pour la touche lumière (coin interne de l’œil et sous le sourcil), un autre de couleur claire mate si possible ainsi qu'un plus foncé et pailleté ou irisé, et pour finir un fard noir mat ou gris foncé.

   L'idéal pour une bonne tenue des fards tout au long de la journée est d'appliquer une base de fards à paupière. On peut en trouver de la marque Sephora, Kiko, ou E.L.F (http://www.eyeslipsface.fr/) pour les plus petits budgets, ensuite il y a celles de Too faced ou d'Urban Decay qui sont un peu plus chères, et finalement chez MAC ou MUFE pour des produits professionnels.



  Pour les lèvres, le principal est une fois encore l'hydratation! Et oui, pas vraiment glam le rouge sur des lèvres gercées... Donc votre principal ami dans un kit make-up est un baume à lèvre efficace!! Les labello ne sont pas mal du tout, et dans les baumes à lèvre de pharmacie, j'aime beaucoup l'Amilab, celui d'Avène et aussi le baume rêve de miel de chez Nuxe. Après, n'importe quel baume fera l'affaire pourvu qu'il vous hydrate les lèvres. A mettre le matin et le soir avant d'aller au lit, et ne pas hésiter à en remettre au cours de la journée.


   Après, de façon plus optionnelle, on peut opter pour le port d'un ruge à lèvres ou d'un gloss, selon votre préférence. Mais je vous avoue ne pas maquiller mes lèvres tous les jours, loin de là. En revanche,  il peut être sympa d'avoir un rouge à lèvre ou un gloss pour habiller nos lèvres lors d'occasions particulières, ou pour les soirées où l'on souhaite être un peu plus coquette qu'à l'ordinaire.



   Pour le teint, je déconseille aux plus jeunes de porter quoi que ce soit, ou alors quelque chose de très très léger (par exemple la BB crème de Garnier maximum, pas plus couvrant).

   Pour les moins jeunes (Rhoooo, ne râlez pas, j'en fais également partie! :p), on se regarde dans le miroir le matin et on se dit qu'un ptit coup de cache misère ne ferait pas de mal, histoire d'illuminer un peu notre teint en berne au réveil. Pour cela, différentes textures existent : les fond de teint fluides, les poudres compactes, les poudres libres, les FDT crème et les FDT mousse. En gros c'est à peu près l'éventail de possibilités. Personnellement je n'ai testé que 3 types (fluide, poudre compacte et poudre libre), et j'ai une préférence pour les textures fluides. Mais tout dépend de votre type de peau et de vos préférences d'utilisation.



   L'important pour bien choisir la couleur de son fond de teint c'est de ne pas le choisir trop clair (bonjour l'effet fantomatique sinon), mais surtout ne confondez pas FDT et bronzer (prononcez "bronzeur")! Un bon fond de teint doit être choisi de la même couleur que celle de votre peau afin d'éviter les démarcations au niveau du cou et des oreilles. Un FDT est là pour illuminer et unifier le visage, pas pour avoir l'air bronzée!



   Je termine le kit de démarrage par la recommandation de pinceaux, pratiques surtout pour le maquillage des yeux.
   Je conseille d'ailleurs d'avoir un pinceau plat pour appliquer les fards à paupière. Si vous ne devez avoir qu'un seul et unique pinceau, il vous faut un pinceau plat.

  Ensuite, pour un kit un peu plus complet mais non exhaustif, un pinceau estompeur est très utile pour bien dégrader les fards entre eux, ainsi qu'un pinceau biseauté fin qui permettrait une double utilisation : appliquer le trait de liner (gel liner ou trait fait avec du fard à paupière) ou appliquer le fard en ras de cils inférieur pour un travail plus précis et plus fin qu'au pinceau plat.



   Pour le visage, le minimum est d'avoir un pinceau pour la poudre, si vous utilisez un FDT poudre (le fluide peut être appliquer aux doigts si l'on ne veut pas s'embêter à utiliser un pinceau, mais ce n'est pas possible pour ceux en poudre). Ensuite, si vous souhaitez appliquer du blush poudre sur vos joues, c'est pas mal d'avoir un pinceau réservé à cet usage et de ne pas utiliser le même que pour la poudre teint.





Si vous souhaitez aller un peu plus loin :

   Pour celle qui souhaiterait enrichir leur kit de base, après quelques temps par exemple, peuvent éventuellement investir dans un anti-cerne ou un correcteur selon leurs besoins. Quelle est la différence entre les 2, me demanderez-vous.

   C'est tout simple, un anti-cerne est un produit conçu pour camoufler les cernes (sous les yeux) et apporter un peu de lumière au regard, dans le sens où l'on choisit toujours son anti-cerne dans une à deux teintes plus claires que celle de son FDT. Ainsi l'application de l'anti-cerne (même quand on n'a pas de cernes marquées) permettra de donner un ptit effet bonne mine!



   Quant au correcteur, il est fait pour camoufler des imperfections, cicatrices ou autres choses que l'on souhaite faire passer inaperçus. Le correcteur doit donc se fondre le plus possible avec la couleur du teint, en étant suffisamment couvrant.
   Donc anti-cerne et correcteur sont 2 produits à usage différents... En théorie. Après il est possible d'utiliser ponctuellement son anti-cerne pour camoufler de petites choses, mais ce n'est que du dépannage car étant plus clair, il va avoir tendance à attirer la lumière et le regard sur les zones que l'on souhaite justement cacher... Donc double emploi à utiliser avec parcimonie!

   Et concernant des pinceaux que je qualifierait de pinceaux bonus, car bien pratiques mais absolument pas indispensables, je trouve que le pinceau crayon est bien pour appliquer du fard sur de très petites zones localisées (c'est un pinceau de précision). De plus, si l'on applique du FDT fluide, il est tout à fait possible de le faire au pinceau et pour cela on peut choisir un grand pinceau plat, un pinceau duo fibre ou un pinceau à bout aplati (je ne sais trop quel nom il porte, mais on peut citer le F80 de Sigma par exemple). Finalement, l'application de l'anti-cerne ou du correcteur peut se faire au doigts ou au pinceau, auquel cas il faut choisir un pinceau plat à poils synthétiques.



   Après, lorsqu'on ne souhaite pas laver ses pinceaux trop souvent, on peut choisir de posséder plusieurs pinceau du même type, pour ceux dont on se sert souvent (plusieurs pinceaux plats pour les fards, ou plusieurs estompeurs par exemple). Cela permet également d'appliquer plus de 2 couleurs sans faire de mélange à l'application.

Voilà pour aujourd'hui les filles!
J'espère que cet article vous aura plu
Xoxo

2 commentaires:

  1. Je suis jalouse !!!! Tu as une quantité incroyable de produits !

    RépondreSupprimer